Contenu

Bibliothèques universitaires : nouveau rebondissement !

Suite à la publication du décret 2020-663 du 31 mai 2020 prescrivant les mesures générales nécessaires pour faire face à l’épidémie de covid-19 dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire, une nouvelle évolution est prévue dans le mode de fonctionnement des bibliothèques universitaires, à savoir “l’accueil des usagers”.

Ce décret est le troisième en trois semaines sans compter le courrier adressé par la ministre de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation, Madame Frédérique Vidal aux directeurs et présidents d’établissement d’enseignement supérieur. Pour les personnels des bibliothèques, cela commence à faire beaucoup !

Depuis la fermeture des établissements d’enseignement supérieur, les personnels dans les bibliothèques universitaires et centres de documentation se sont investis sans compter pour accompagner tous les usagers de ces établissements. Cet investissement sans faille des personnels majoritairement en télétravail, aura permis la valorisation de la documentation électronique, la création de tutoriels en ligne, l’accompagnement pour la publication en ligne d’articles dans le cadre de la science ouverte, etc.

PDF - 396.2 ko
Bibliothèques universitaires : nouveau rebondissement !
Version téléchargeable et imprimable

À la suite du courrier de Madame Frédérique Vidal, c’est un retour en présentiel d’une partie des personnels des bibliothèques qui a autorisé la mise en place des services de prêt-retour.
Aujourd’hui, un nouveau décret permet l’accueil des usagers en bibliothèque.
Le SNPTES dit “Attention ! Pourquoi tant de précipitation ?”

Le retour des étudiants n’étant pas attendu avant la rentrée universitaire de septembre 2020, il n’est pas question de se précipiter pour une réouverture des bibliothèques au public. Si celle-ci peut s’avérer utile et est demandée pour certaines catégories d’usagers, il n’est pas non plus question de mettre en jeu la santé des personnels et des usagers.

Le SNPTES demande qu’avant toute réouverture au public, les plans de reprise d’activités des services communs de documentation soient revus en concertation avec les personnels concernés et soient validés par les CHSCT des établissements.

Le SNPTES demande que l’ouverture des bibliothèques ne soit gérée que par des personnels volontaires et équipés de tout le matériel nécessaire à leur protection.

Le SNPTES sera attentif et n’hésitera pas à dénoncer tout manquement qui engagerait la sécurité des personnels et des usagers.

Mise à jour - Ouverture des bibliothèques universitaires et centres de documentation, rétropédalage ministériel au travers d’un communiqué !

Le communiqué de presse de Madame Frédérique Vidal mis en ligne le 2 juin a finalement été modifié le lendemain même de sa parution et fait désormais preuve de plus de modération. Il est vrai que ce communiqué de la ministre avait fait l’objet de nombreuses réserves parmi lesquelles, bien évidemment, celles du SNPTES.

Le SNPTES, tout en restant inquiet de la précipitation permanente des annonces gouvernementales, se félicite de ce retour à la raison. La réouverture au public des bibliothèques universitaires ne pouvait se faire sereinement aux vues de la situation sanitaire actuelle.

Le SNPTES restera attentif et accompagnera les personnels dans la mise en place des services de prêt/retour aux usagers.

Le SNPTES rappelle qu’un dialogue social de qualité pourrait éviter ce genre de va et vient permanent, source de souffrance et d’incompréhension chez les personnels.

Voir aussi :