Contenu

Comité technique ministériel, le SNPTES rejette le projet de nomination des futurs directeurs des instituts nationaux supérieurs du professorat et de l’éducation

PDF - 155.5 ko
Projet de décret fixant les conditions de désignation des directeurs des INSPE
PDF - 230.4 ko
Comité technique ministériel, le SNPTES rejette le projet de nomination des futurs directeurs des INSPE
Version téléchargeable et imprimable

Lors du comité technique ministériel du 8 juillet, celui-ci a été appelé à donner son avis sur un projet de texte relatif à la nomination des futurs directeurs des instituts nationaux supérieurs du professorat et de l’éducation (INSPE) [1], les 4 représentants du SNPTES, suivis par les autres organisations syndicales, ont rejeté ce projet.

Pour le SNPTES, ce texte, en consacrant le fait que le directeur d’institut ne soit pas élu par le conseil de l’institut mais par un comité d’audition présidé conjointement par le recteur et le président d’université, déroge gravement aux dispositions du Code de l’éducation qui prévoit que les directeurs de composantes (UFR, instituts, etc.) soient toujours élus par les conseils. Par ailleurs, de manière plus large, le SNPTES dénonce cette mise sous tutelle rectorale des INSPE.

Conformément à la réglementation, ce projet de texte sera à nouveau examiné lors d’un nouveau comité technique ministériel, ce dernier est convoqué pour le mardi 16 juillet.


[1Les instituts nationaux supérieurs du professorat et de l’éducation (INSPE) remplacent les Écoles supérieures du professorat et de l’éducation (ESPE) qui ont, elles-mêmes, remplacé les IUFM, etc, etc.