Contenu

Le SNPTES dénonce les attaques du MEDEF contre l’école de la République !

PDF - 168.9 ko
Le SNPTES dénonce les attaques du MEDEF contre l’école de la République !
version téléchargeable et imprimable

Dans une campagne de propagande récente, le Mouvement des entreprises de France (Medef) s’est attaqué à l’école en utilisant un slogan particulièrement populiste : "si l’école faisait son travail, j’aurais du travail".

Le SNPTES a dénoncé ce comportement qui, pour les non-initiés, s’explique par le fait que ce mouvement patronal se montre particulièrement fébrile à la perspective d’un projet gouvernemental destiné à réformer profondément la formation continue des salariés. Le SNPTES ne l’écrira pas mais là aussi certains -et notamment le MEDEF- auraient dû faire leur travail.

En réalité, le MEDEF redoute que ce monopole qui coûte la "bagatelle" de plus de 30 milliards d’euros par an puisse lui échapper en voyant, notamment, l’école au sens large (EPLE, établissements d’enseignement supérieur, etc.) chargée de participer à la formation continue des salariés (ce que certains établissements et leurs personnels savent déjà très bien faire !).

Le SNPTES ne peut tolérer un tel comportement et de telles attaques qui, à travers l’école, visent aussi les personnels, enseignants et BIATSS, que nous représentons.


Alain Favennec,
secrétaire général adjoint du SNPTES