Contenu

Réseau CANOPE en danger !


Après l’ONISEP, Réseau Canopé est à son tour menacé de démantèlement.


L’opérateur de l’éducation nationale, fraîchement restructuré (2015-2018) en un établissement public national unique est construit en 3 strates : le siège à Chasseneuil du Poitou, les Directions Territoriales (DT) organisées en région et les ateliers Canopé (un par département) assurant un service d’accueil et de proximité auprès des enseignants, et plus largement de l’ensemble de la communauté éducative.

Il a été annoncé au CA du 18 décembre 2019 et confirmé lors d’une première réunion avec le DGESCO M. Edouard GEFFRAY le 29 janvier 2020 le projet de démantèlement du réseau de proximité, à savoir le transfert a minima des ateliers Canopé (et possiblement des DT) ainsi que le transfert hiérarchique de ces personnels aux rectorats.

PDF - 150.4 ko
Réseau CANOPE en danger !
Version téléchargeable et imprimable

Cette décision implique la disparition rapide de l’opérateur, du moins tel qu’il a été pensé lors de sa restructuration récente. Le fonctionnement en « silo académique » marquerait la fin d’un établissement dont la nouvelle culture est la transversalité, l’innovation et le décloisonnement.

Si les propos du DGESCO se sont voulus rassurants, le contexte à Réseau Canopé n’en est pas moins extrêmement anxiogène pour les personnels (qui comptent dans ses rangs pas moins de 360 contractuels) et qui ne pourront être rassurés sur leur avenir professionnel tant qu’une nouvelle feuille de route n’aura pas été communiquée.


Signez la pétition pour nous soutenir :
PNG - 23.3 ko