SNPTES

Contenu

Compte rendu du CSE - Conseil Supérieur de l’Education du jeudi 14 décembre 2017

PDF - 707.4 ko
Compte rendu du CSE - Conseil Supérieur de l’Education du jeudi 14 décembre 2017
Version téléchargeable et imprimable

Lors du CSE du jeudi 14 décembre, le SNPTES a voté favorablement au projet d’arrêté étendant le périmètre d’expérimentation de modalités d’admission dans une section de techniciens supérieurs (STS) pour les titulaires d’un baccalauréat professionnel.
En effet, pour le SNPTES, l’extension de cette expérimentation [1].de 3 à 11 académies doit permettre aux élèves de baccalauréat professionnel de bénéficier d’un meilleur parcours d’orientation.
La direction générale de l’enseignement supérieur et de l’insertion professionnelle (DGESIP) a présenté un bilan provisoire de ces modalités expérimentales.

  • 11 906 élèves de baccalauréat professionnels ont eu une proposition sur 13 700. Seuls 2 000 élèves n’ont pas eu de proposition dont 800 qui ont démissionné.
  • Il a été proposé l’éventualité d’une année de formation supplémentaire pour certains « BAC pro » afin d’améliorer la réussite en BTS.
  • Des inégalités régionales apparaissent dans le bilan présenté, ainsi qu’un rapport qualitatif défavorisant le public par rapport au privé, mais rapidement démenti, la proportion de « BAC pro » dans les sections de techniciens supérieurs sont les mêmes dans le public et le privé et ne sont donc pas de nature à dévaloriser ces formations.

    Le SNPTES a voté pour : 2 voix
    Pour : 36, Contre : 19 , Abs : 12, Refus : 1


Lors de ce CSE, la direction générale de l’enseignement scolaire présentait un projet de décret relatif au redoublement. Le SNPTES a voté favorablement pour ce décret car le texte précise le caractère exceptionnel du redoublement et le conditionne à la mise en place d’un accompagnement des élèves. Le SNPTES s’est cependant opposé à la suppression de l’avis de l’inspecteur du premier degré en cas de redoublement.
Le SNPTES a rappelé l’importance des RASED dans l’accompagnement et le soutien des élèves en difficulté et déploré la diminution de leurs effectifs ces dernières années.

SNPTES : Pour 2
Pour : 11, Contre : 42, Abs : 13, Refus : 1


Le rôle du conseil de classe :
Dans le cadre du plan Étudiants, le décret prévoit que le conseil de classe se prononce sur les vœux formulés par les lycéens. Les amendements suivants ont été adoptés :

  • le conseil de classe se prononcera sur les voeux et non chacun des voeux ;
  • l’élève devra être associé aux discussions relatives à la suite de sa scolarité.

    SNPTES : 2 pour
    Pour : 53, Contre : 2, Abstention : 11, Refus : 11


Enfin, le CSE a adopté l’enseignement de chant choral : « un enseignement de chant choral rassemblant des élèves de l’ensemble des niveaux du collège de 72 heures annuelles dont au moins une heure hebdomadaire. » Sans s’opposer réellement au texte, le SNPTES s’est abstenu pour souligner qu’il y a d’autres priorités à régler.

Ensemble des votes : SNPTES : Abs 2
Pour : 39, Contre : 2 , Abstentions : 17 abstentions, Refus : 9


Elise MARAIS, chargée de mission
Amar AMMOUR, secrétaire national

[1En 2017, trois académies étaient concernées : Bourgogne - Franche-Comté, Bretagne et Hauts-de-France. Ce projet prévoit d’étendre à 11 régions académiques pour la rentrée 2018 : Auvergne - Rhône-Alpes, Centre - Val de Loire, Grand Est, Ile-de-France, Normandie, La Réunion, Nouvelle-Aquitaine, Occitanie