SNPTES

Contenu

Rapprochement CIRAD-INRA et IRD-CNRS-Universités : le SNPTES dénonce l’aspect purement comptable de la vision technocratique du Premier ministre

PDF - 201.2 ko
Rapprochement CIRAD-INRA et IRD-CNRS-Universités : le SNPTES dénonce l’aspect purement comptable de la vision technocratique du Premier ministre
Version téléchargeable et imprimable

Dans un courrier aux organismes de recherche (CIRAD, INRA, IRD, CNRS) et aux universités concernées par lequel il mandate les inspections générales d’étudier les rapprochements permettant des mutualisations et économies de postes, Édouard Philippe signifie qu’il entend engager ces établissements vers une pure politique analytique de la recherche...

Pour le SNPTES, cette vision étriquée de ce que doit être la science en France mène tout droit à la dévaluation internationale de notre système de recherche. D’autant plus que le Premier ministre enfonce des portes ouvertes puisqu’il y a longtemps que les organismes de recherche et les universités concernés travaillent ensembles, avec des équipes de recherche communes et en ayant déjà mutualisées fortement leurs fonctions...

Il ne s’agirait alors, pour ce Gouvernement, que de préparer l’opinion à des économies drastiques "grâce", notamment, à des suppressions de postes ou à des fusions de corps.

Le SNPTES sera aux côtés des personnels pour refuser ce destin inacceptable.


Laurent Diez, militant SNPTES