SNPTES

Contenu

COVID-19 : l’enseignement supérieur et la recherche sur le front de l’épidémie

Chères et chers collègues, nous voici dans une période de confinement nécessaire à l’endiguement de la pandémie de Covid-19. Une grande partie de la lutte contre la propagation de l’épidémie dépend désormais de notre discipline et de notre capacité collective à respecter des règles simples. Cet effort à consentir reste bien faible comparé aux vies que cela nous permettra de sauver.

Si la grande majorité d’entre nous peut télétravailler, nombreuses et nombreux sont encore les collègues de l’enseignement supérieur et de la recherche à être dans les laboratoires et services. Le SNPTES salue en particulier tous les personnels mobilisés pour assurer la continuité des activités indispensables à nos établissements et bien sûr à celles et ceux qui participent à la lutte contre le virus.

Dans ce contexte difficile pour l’ensemble de la société, nos concitoyens espèrent que la recherche et la médecine publique arriveront rapidement à proposer des traitements efficaces et un vaccin. Cependant, ces agents de la fonction publique, dont de nombreux politiques se rappellent subitement la nécessité, ne pourront, par leur seule détermination, compenser des années de désinvestissement dans la recherche et dans les services de santé publique. Le SNPTES sait que nos collègues arriveront à des solutions thérapeutiques, mais il fait le constat que le manque de moyens dédiés à la recherche conduit et conduira inexorablement à des situations telles que celle que nous vivons aujourd’hui avec le Covid-19.

PDF - 290.5 ko
COVID-19 : l’enseignement supérieur et la recherche sur le front de l’épidémie
Version téléchargeable et imprimable

Nos pouvoirs publics doivent enfin réaliser ! Investir dans la recherche et la formation est une nécessité, voire, s’il fallait parler comme certains, que cet investissement est rentable. La crise que nous vivons actuellement est grave, mais sans être alarmiste au-delà du raisonnable, le SNPTES sait qu’elle sera suivie de bien d’autres si on ne change pas notre modèle de société. Les défis environnementaux, de santé, de démocratie, etc. qui nous font face, ne pourront être dépassés sans la recherche, dans tous les domaines, et sans un niveau d’instruction élevé de nos populations.

A la fin de cette période critique, nous devrons collectivement aborder tout cela.

Le SNPTES souhaite un prompt rétablissement à tous les malades et du courage à toutes et tous.

PNG - 58.5 ko