SNPTES

Contenu

Courrier SNPTES à Mme Frédérique Vidal, ministre de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation

PNG - 5 ko


Choisy-le-Roi, le 13 mai 2020
Monsieur Alain Halère
Secrétaire général
à
Madame Frédérique Vidal,
Ministre de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l’Innovation
21 rue Descartes
75 231 PARIS CEDEX 05

Nos Réf : NF/AH/KB N°136-2020
Objet : Accès aux bibliothèques des établissements d’enseignement supérieur suite à la publication du décret n° 2020-545 du 11 mai 2020

Madame la Ministre,

Le 16 mars dernier, l’ensemble des bibliothèques des établissements de l’enseignement supérieur fermaient leurs portes. En quelques jours, les personnels se sont mobilisés pour accompagner au mieux la communauté universitaire dans leurs recherches documentaires leur permettant ainsi de continuer à préparer leurs mémoires, thèses, concours ou enseignements.

Dans votre courrier du 3 mai 2020 adressé aux présidents et directeurs des établissements d’enseignement supérieur vous indiquiez “[...] Toutefois,à titre exceptionnel, une réouverture des guichets de prêts aux étudiants et aux enseignants peut être mise en oeuvre, dans le respect des consignes sanitaires ; une réouverture des espaces de lecture peut également être envisagée dans des conditions très strictes [...]” Dès cette date, les établissements avec l’aide précieuse et l’implication de tous les personnels ont préparé la mise en place d’un service minimal demandé par les usagers, et ce, dans le respect des règles sanitaires et toujours en privilégiant le télétravail des personnels. Pour le SNPTES, ce service minimal s’il respecte toutes les règles sanitaires et s’il est validé au travers du Plan de Reprise d’Activités au sein des instances de l’établissement et notamment le CHSCT, est à privilégier.

Or, des dispositions prévues par le décret n° 2020-545 du 11 mai 2020 prescrivant les mesures générales nécessaires pour faire face à l’épidémie de covid-19 dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire nous semblent contradictoires. Il y est indiqué "IV. - L’accueil des usagers dans les établissements d’enseignement supérieur mentionnés au livre VII du code de l’éducation est autorisé aux seules fins de permettre l’accès aux services universitaires et interuniversitaires de médecine préventive et de promotion de la santé mentionnés à l’article D. 714-20 du code de l’éducation."

Le SNPTES attend urgemment votre réponse sur les conséquences de la publication de ce décret pour les bibliothèques universitaires sachant que les personnels se sont d’ores et déjà grandement investis pour répondre à la forte demande des usagers et ouvrir dès le lundi 18 mai 2020.

Restant à votre disposition, je vous prie d’agréer, Madame la Ministre, à l’assurance de ma très haute considération.


Le Secrétaire général,
Alain Halère